< The hub

Si la majorité des blessures aux ligaments croisés du genou surviennent lors de contacts physiques, 25% d’entre elles surviennent sans contact physique. Ces blessures sans contact physique sont les plus graves (2,3) ; elles sont essentiellement dues à la fatigue centrale mesurable et prédictible grâce à la technologie inCORPUS®.

La fatigue centrale est directement liée aux lésions ligamentaires du genou. Mesurer la fatigue centrale permet d’éviter ces lésions, de garder les joueurs sur le terrain, d’améliorer la performance des clubs et réduire significativement leurs risques financiers.

Une blessure grave que l’on ne parvient pas à prévenir

Seuls deux tiers des joueurs ayant subi une rupture des ligaments croisés du genou rejouent à leur niveau d’avant la blessure et après seulement trois ans ! On observe que l’incidence de cette blessure est restée stable pendant les années 2000, aucune des stratégies de prévention mises en place n’a été efficace. Il y a nécessité à trouver une solution de prévention (4) qui protège les joueurs pour augmenter significativement leur performance et améliorer le classement des clubs comme leurs gains. Maintenir les joueurs sur le terrain c’est réduire le risque des pertes financières directes et indirectes lié à l’indisponibilité des joueurs.

Avec et sans contact physique

Deux tiers des lésions aux ligaments du genoux trouvent leur origine dans un contact physique (principalement le joueur tacklé et le joueur tackleur) mais un tiers de ces blessures survient suite à une torsion ou un blocage, sans intervention extérieure (4). Il a été démontré dans ce dernier cas que la fatigue centrale jouait un rôle important dans le risque de lésion des ligaments croisés du genou (5).

La fatigue centrale, un élément… central

L’augmentation de la fatigue centrale inhibe le contrôle neuro-musculaire, notamment via les voies spinale et supra-spinale, ce qui engendre une perception, une décision et un contrôle du mouvement inadapté, augmentant le risque de lésion articulaire (hanches et genoux dans l’étude (5)). Si la perception, la décision et le contrôle du mouvement sont altérés par la fatigue centrale, il est très probable qu’en l’espèce, le risque de blessure soit accru, la perception et la décision jouant un rôle déterminant.

Dans le cas du contact physique, l’élément extérieur qui vient provoquer la déformation de l’articulation doit provoquer la contraction des muscles protecteurs et le retrait de la zone de contact. Avec une perception et une décision affectées par la fatigue centrale, le processus de protection et de retrait est rendu peu efficace et insuffisant pour prévenir la blessure. Mesurer et prédire la fatigue centrale est un élément primordial dans la prévention des lésions aux ligaments croisés du genou au football.

inCORPUS®, mesurer et prédire la fatigue centrale dans le Football Professionnel

inCORPUS® est aujourd’hui la seule technologie capable de mesurer et prédire la charge interne, grâce à une approche dernière génération de la HRV. En identifiant le profil de fatigue et en prédisant le prochain, inCORPUS® permet aux footballeurs, entraîneurs et préparateurs physiques de mesurer les répercussions physiologiques du programme d’entraînement et des matchs, de les adapter et d’anticiper les échéances à venir afin de conserver des joueurs performants, protéger leur santé et ainsi d’améliorer les finances du club.

Références scientifiques

(1)          Eliakim, E.; Morgulev, E.; Lidor, R.; Meckel, Y. Estimation of Injury Costs: Financial Damage of English Premier League Teams’ Underachievement Due to Injuries. BMJ Open Sport Exerc. Med.2020, 6 (1), e000675. https://doi.org/10.1136/bmjsem-2019-000675.

(2)          Quatman, C. E.; Kiapour, A. M.; Demetropoulos, C. K.; Kiapour, A.; Wordeman, S. C.; Levine, J. W.; Goel, V. K.; Hewett, T. E. Preferential Loading of the ACL Compared with the MCL during Landing: A Novel in Sim Approach Yields the Multiplanar Mechanism of Dynamic Valgus during ACL Injuries. Am. J. Sports Med. 2014, 42 (1), 177–186. https://doi.org/10.1177/0363546513506558.

(3)          Jacobson, K. E.; Chi, F. S. Evaluation and Treatment of Medial Collateral Ligament and Medial-Sided Injuries of the Knee. Sports Med. Arthrosc. Rev. 2006, 14 (2), 58–66. https://doi.org/10.1097/01.jsa.0000212305.47323.58.

(4)          Waldén, M.; Hägglund, M.; Magnusson, H.; Ekstrand, J. ACL Injuries in Men’s Professional Football: A 15-Year Prospective Study on Time Trends and Return-to-Play Rates Reveals Only 65% of Players Still Play at the Top Level 3 Years after ACL Rupture. Br. J. Sports Med. 2016, 50 (12), 744–750. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-095952.

(5)          McLean, S. G.; Samorezov, J. E. Fatigue-Induced ACL Injury Risk Stems from a Degradation in Central Control. Med. Sci. Sports Exerc. 2009, 41 (8), 1661–1672. https://doi.org/10.1249/MSS.0b013e31819ca07b.



Read in English >